Depuis le 01 janvier 2016, les infirmiers, les masseurs kinésithérapeutes, les sages-femmes, les chirurgiens-dentistes et les médecins du travail peuvent prescrire des substituts nicotiniques. 

Selon les recommandations de la HAS, les substituts nicotiniques sont un traitement de première intention dans le sevrage tabagique. Ils permettent de :
- soulager les symptômes du sevrage,
- réduire l’envie de fumer,
- prévenir les rechutes.
Ils augmentent l’abstinence à 6 mois de 50 à 70%.

Vous pouvez rédiger votre prescription de substituts nicotiniques directement sur papier libre en double exemplaire. Vous devez simplement indiquer les mentions suivantes :
- Votre  nom, prénom et  numéro d’identification 
- Nom et prénom du patient 
- Date 
- Dénomination du médicament + dosage + posologie + durée du traitement + nombre d’unité de conditionnement 
- Votre signature

Deux traitements de substitution nicotiniques sont désormais remboursables à 65 % par l’Assurance Maladie, comme n'importe quel médicament :

- une gamme de « gommes à mâcher »

- une gamme de « patchs ».

Cette prise en charge permet notamment de supprimer l’avance de frais chez le pharmacien pratiquant le tiers payant, et d’avoir le même tarif pour ces produits sur tout le territoire.

Le forfait d’aide au sevrage tabagique de 150 € pour les autres substituts figurant sur la liste des substituts nicotiniques pris en charge est maintenu jusqu’au 31 Décembre 2018.

Important :

Pour que votre patient bénéficie de ce forfait, ces substituts nicotiniques doivent :

- figurer sur la liste des substituts nicotiniques

- être prescrits sur une ordonnance consacrée exclusivement à ces produits ; aucun autre traitement ne doit figurer sur cette ordonnance.

Pour en savoir plus sur la prise en charge du sevrage tabagique, rendez-vous sur le site de l’Assurance Maladie : https://www.ameli.fr/medecin/exercice-liberal/presciption-prise-charge/medicaments-et-dispositifs/prise-en-charge-sevrage-tabagique